Le marché de l’hôtellerie en France

Le marché de l’hôtellerie en France

L’industrie de l’hôtellerie se déploie de plus en plus en France. Beaucoup de Français ont recours à ces hébergements le temps d’une nuit en cas de déplacement professionnel, pour dépanner, ou pour un séjour plus long, le temps de passer des vacances. Leur réservation est d’autant plus facilitée avec la mise en place de sites de réservation en ligne.

Quelques chiffres

Il a été compté 18 382 hôtels entre 2016 et 2017, un nombre qui est reparti à la hausse après 2015. Paris est la ville qui comptabilise le plus de chambres. En deuxième position vient Lourdes et en troisième Nice. D’après l’INSEE, 209,9 millions de nuits ont été comptabilisées dans le pays dans un hôtel, parmi elles 36% ont été passées par une clientèle étrangère.

Les hôtels en mutation

Il a été enregistré un développement de l’hôtellerie de montagne, surtout chez les jeunes. Les hôtels haut de gamme ont quant à eux revu leurs chiffres à la hausse au début de l’année 2018 grâce au retour de la clientèle internationale, qui représentait 80% de leur clientèle totale.

Même s’il a été enregistré une hausse du marché de l’hôtellerie en Occitanie, dans la région PACA et dans les Hauts-de-France c’est surtout dans la région de Ile-de-France que celle-ci s’est fait ressentir avec le meilleur taux d’occupation (+3,3 points). Le reste de la France a quant à lui stagné, et voire même baissé dans la région Aquitaine.

Et maintenant ?

L’année 2019 démarre de manière encourageante à la suite de la publication des chiffres de 2018 qui se sont avérés convaincants. Malgré cela, le marché de l’hôtellerie doit se renforcer et pour cela il doit se montrer plus attractif. Toutes les stratégies sont attendues, susciter l’émotion, la curiosité, ou même des sensations par l’intermédiaire de dispositifs spéciaux tels que des piscines couvertes, des petites salles de cinéma, des salles jeux vidéo ou de société… De plus, une bonne perspective doit être envisagée pour 2024 avec les JO, ils représentent, en effet, un fort enjeu pour la France, puisqu’ils pourront attirer des clients étrangers et des investisseurs.

Il demeure tout de même des limites à l’heure actuelle à ce marché : avec le développement de la RPA (automatisation de processus) beaucoup d’emplois sont menacés notamment ceux répétitifs comme les personnes en charge de la comptabilité, de la direction. Ainsi que les conséquences économiques de la crise des gilets jaunes encore assez méconnues.